Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2012

Nowhere

pas eu pas pris

pas agrégé pas nominé

pas syndiqué pas maculé ou matriculé

pas goncouri-sable ou -isé

pas pressé pas réédité

pas affranchi pas mondani

pas coopté pas Rotary

pas bien compris pas valori

pas nettoyé pas gentryfié

pas réputé pas entaché

(par manque de caisses à taper)

pas intégré pas fessebouqué

pas inscrit, pas, pas invité

pas renfloué ni dépouillé

statistiqué ni épouillé

pas A VOTÉ pas recompté

 

Pas désiré pas avorté

pas encore mort presque pas né

pas fils pas père pas

trop fliqué

Pas trop en règle

(question traçabilité)

très peu trauma

à peine teasé

juste ce qu'il faut de

nécrosé

naturellement usagé

et pour autant pas médaillé

 

Pas trop savoir où se poser

pas couleur pas communauté

pas fascisé pas enjuivé

pas vraiment fait pour le métier

pas rediffusé pas buzzé

et surtout pas polémiqué

sur qui dois haïr, pas fixé

pas non plus sur qui dois aimer, mais

pas certain d'en vraiment pâtir

 

pas couvert pas dédommagé

pas fou pas dingue même pas fiché

pas dépressif pas suicidé

par l'airdutemps pas trop grisé

pas sobre non plus plus qu'est d'usage

pas d'arrêt pour santé signé

pas vraiment lieu à interner

(de toute façon pas le budget)

 

ENVOI

 

Pas de Madame pas de Prince

Pas de voyez ce que je sais

Pas de voyez ce que je veux

Pas de voyez ce que je vaux

Pas de mon coeur brisé pas de ma pauvreté

Pas d'Enfer n'ait sur nous seigneurie

Pas savoir quelle case dois cocher

Pas savoir choisir pas savoir vivre

Juste

Parler parler parler parler parler parler parler parler parler parler parler parler parler

 

 

05/12/2012

Au seuil du pays des merveilles

[...]

Jipé passe devant moi pour aller à sa voiture. Sa démarche habituelle, un Gary Cooper dans chaque patte. Sans la circulation on entendrait un bruit d'éperons. Jipé a été élevé au Far-west. C'était ça qui m'impressionnait, au début. C'est aussi pour ça qu'il est notre directeur.

Et tout à coup, c'est là :

Sa boucle de ceinture.

Carrée, large, chromée, et dessus, gravées en capitales, quatre lettres.

BOSS.

Voix de Roch dans ma tête Et toi ? Tu fais quoi dans la vraie vie ? Dans la vraie vie, moi, je m'étouffe avec de la fumée de cigarette en essayant de retenir un fou-rire.

Ce n'est pas par méchanceté. C'est de la joie. D'avoir compris. Quelque chose est rigoureusement à la place qu'on lui a attribuée depuis le début de la création.. La vraie vie. Le genre de sens qu'on peut toucher, regarder, emporter avec soi, mais la licence d'utilisation se limite à ça, on ne peut ni le prêter ni le vendre ni le communiquer à ses descendants, et si on veut le passer en fraude de bouche à oreille à un ou deux privilégiés un soir d'attendrissement après un gros rush étreinte qui éreinte, on ne trouve pas les mots, alors on cherche, et on cherche des années et on claque tout son sang sa sueur et son foutre pour rien trouver et ça fait de vous un poète. 

(Extrait de Fast-Food, work in progress.)


04/12/2012

Vraie viande d'universitaires

Universitaire, autorité morale, métro, quinze ans


ça devait arriver

c'est toujours comme ça

chaque fois que j'en croise un il faut que j'aie

ou

un tablier

ou 

une toque parfaitement ridicule

ou

la marque d'une grande chaîne de restauration rapide au fer rouge sur la poitrine


cette fois

c'était les gilet obligatoire pour les enquêteurs de notre réseau de transport en commun

il n'y a pas de fatalité me disaient-ils

n'empêche que j'ai bossé dans trois bibliothèque cette semaine

mais il a fallu que ce soit ICI et MAINTENANT que je LE croise

sur ce quai de métro où je collectais les vies et les itinéraires


je l'ai reconnu tout de suite

à l'époque c'était un demi-ponte de l'université

dix-neuvièmiste 

fin de carrière

en chemise à carreaux fanée

avec une serviette bizarre à carreaux éculée

l'air un peu paumé dans le climat intellectuel de cette époque

maintenant 

ce n'est plus qu'un retraité tremblottant

chemise à carreaux fanée

caddie à carreaux éculé

l'air un peu paumé dans le climat social de cette époque

je n'ai pas pu m'en empêcher

soudain

c'était comme si j'étais revenu dix ans en arrière

à cette époque 

les universiataires

j'aimais bien les transformer en prêtres

ou en chamans

ou en papas Noël

(ceux

qui ont eu quinze ans dans leur vie 

comprendront ma naïveté. Moi,

j'ai eu quinze ans 

pendant dix ans.)

je n'ai pas pu m'empêcher

je suis allé me faire reconnaître

comme si 

je VOULAIS voir la répulsion

la bouche tordue de crachat futur

la bouche qu'ils ont tous quand je les croise

ICI et MAINTENANT

- VOUS ÊTES... alors comme ça vous êtes... tombé DANS LES ENQUÊTES ?...

 

je conseille la viande d'universitaire matin et soir

à ceux qui ont des nostalgies de réalité rugueuse

retour d'humilité garanti sous dix secondes

et c'est gratos