Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2013

Mille e tre

le fait 

que j'aie eu 

autant d'employeurs 

que toi de femmes

Don Juan

et le fait 

que j'aie cru à chaque fois

que c'était pour de bon

que ça durerait toujours

que nous nous retrouverions 

dans cinquante ans

sous une tonnelle

à recompter les bleus et les bosses

avec la complicité des grands adversaires

et l'habitude

plus forte que les rancoeurs coagulées

suffisent-ils 

à faire

de ma vie 

une histoire

digne d'enflammer les conteurs

de demain ?


06/04/2013

Du galon

Souain

sur les vitrines des magasins fermés

je me vois certain d'être ici

immense et infaillible


Soudain

la notion de printemps pourri 

est à revoir

&

la science-fiction 

ne me fait plus lever les yeux au ciel


Soudain

toute ces conneries sur le bonheur le monde comme il va les endives les feux rouges et tu seras un homme mon fils

c'est moi qui les dis


03/04/2013

A un fils de l'homme ressuscité en retard

ta chair

j'ai bien vu ta chair

et ton sang 

affiché dans un filtre rouge de projecteur

tu es le genre de mecs

qui ne se nourrit que d'applaudissements et de boissons fortes

et bien que tu titubes déjà un peu

je sais que tu partiras plus maigre à la fermeture


beaucoup trop d'âmes perdues dans ce bar

ici personne n'a l'air de savoir pourquoi il est là

mais il seront sauvés quand même

tu l'as promis à ta guitare

il faudra que tu crèves en faisant ça

ou que tu deviennes invisible

mais tu n'arrêteras pas de jouer


dans l'espace entre tes pieds et ce qui te sert de tête

c'est comme si on t'offrait l'Olympia pour tes trente ans de carrière

chacun son métier

les autres prennent

une nouvelle tournée leurs cigarettes dans la poche intérieure

un instant ils te regardent distraitement t'épingler tes stigmates en open de ré


s'ils prêtaient attention aux paroles

ils se demanderaient 

où peut bien se loger la divinité

dans tout ce mâle et animal

mais dans ce brouhaha

tu pourrais lâcher le code de la force de frappe 

sans être inquiété par les services secrets


alors tu leurs distilles tranquille

tu leur injectes toujours correct

tes plus mauvaises pensées

tu travailles à être le pire d'entre nous

à ceci près

toi 

tu donnes