Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2016

Ciels jasmin

peuvent pas s'empêcher

les poètes arabophones

quand ils parlent de mon chômage

d'y coller du cyprès

et du jasmin

 

peuvent pas s'empêcher

les poètes hellènophones

quand ils parlent de mon chômage

d'y coller la mer

et leur putain de ciel transparent

 

j'espère qu'un jour

dans 60 ans

un Inuit de 18 ans

secouera la tête avec une moue dubitative

et se dise me lisant

putain peut pas s'empêcher

le poète francophone

quand il parle de mon chômage

d'y caser son chômage

 

01/07/2016

Lettre à un jeune poète - pour Pauline Catherinot

Quand soudain Pauline Catherinot, qui quand elle écrit pas de poèmes s'entend plutôt bien à pervertir la jeunesse, me demande ce que j'aurais à dire à un jeune poète pour l'aiguiller dans la lente course aux honneurs qui est notre quotidien.

Moi, je veux bien.

Mais attention, j'annonce d'avance que la plupart des réponses que j'ai à donner à cette question auraient fait frissonner d'horreur le jeune poète que je fus, cette fin du XXè siècle où Pascal Obispo régnait sur les ondes

Mais c'est Pauline.

C'est ma pote.

Et je l'admire beaucoup.

Et c'est pour la jeunesse.

Alors, je m'y colle, et ça finit sur le très beau site de Pauline, Encéphalogramme du spectateur, qui est une revue poly-disciplinaire à soi tout seul.

Merci à elle, et bravo pour son choix de photo, qui résume exactement ce que je pensais quand j'estois un jeune poète, justement.

(voir plus haut)

 

26/04/2016

Mes conneries

je vais aller raconter des conneries sur Dieu

je vais aller raconter des conneries sur Dieu

j'irai voir tout le monde et

j'irai voir tout le monde

et je répéterai

et je réitérerai

je répéterai à tout le monde

je réitérerai à tout le monde

mes conneries sur Dieu

mes conneries sur la foi sur l'espoir

sur le mystère de l'être

et sur les sept étoiles et sur les trois croissants

sur les treize croix penchées sur les vingt-cinq tribus

dans les oreilles des juifs des musulmans des chrétiens

des zoroastriens des athées des concierges

de la salope du 2è du prof de math à la chouette empaillée

de ta mère de ta sœur de ta cousine kabyle

et de l'épicier

et de l'épicier

et de la caissière de Picard

et des ouvriers et des patrons

des saintes et des saints

et des chômeurs

et des handicapés

et des bénéficiaires du RSA

et des personnes non imposables

dans les oreilles du monde et de sa banlieue

par les flots par les cieux jusqu'au square Stalingrad

à la fin du monde connu

sur le pavé sur le marbre sur les atlas et dans les blancs des cartes

dans les blancs et dans les bleus des cartes du monde offertes

par Médecins sans frontières

dans les cartes et dans les atlas

dans piles de livres sous les lits des enfants

dans les magazines de déco planqués dans les toilettes

je dirai mes conneries sur Dieu

je dirai mes conneries sur Dieu d'une voix amoureuse

et on me suivra

et on m'aimera

et on saura

que si Dieu un jour revient nous voir

faudra voir à c'qu'il rentre dans mes critères

sinon sinon

on ne le reconnaîtra pas.