Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2020

Un peu plus ample un peu moins moche aux éditions Vanloo

image.jpg

 

En mars, je renais de mes cendres poétiques aux éditions Vanloo.

Ça s'appelle Un Peu plus ample un peu moins moche et ça nous amène dans les tréfonds de la France périphérique.

Un coup de chapeau à Philippe Hauer qui est allé me chercher au fond de la cambrousse. 

Et à Maxime Sudol qui assure pour le graphisme.

En même temps paraissent dans la collection One shot Jours de manif à LA de Sur Marenda et Poils d'ivresse (putain d'beau titre) Alice Burdick & Gary Barwin - traduction de Simon Brown.

Kiffe, monde cruel.

 

 

27/11/2018

Esprit Poupou

 

Cher monde cruel,

Le Prix Eugène Dabit du roman Populiste 2018 a été décerné à Estelle-Sarah Bulle pour son roman Là où les chiens aboient par la queue.

Félicitations à elle.

C'est l'occasion de constater qu'encore une fois, l'esprit de Raymond Poulidor est en moi, comme un loa protecteur - l'occasion aussi de rappeler :

Que mon roman La Rude de la soif, en 2008, avait fait 2è au Prix du 1er roman Léopold Sedar Senghor -

comme Poupou au Tour de France 1964 ;

que mon recueil de poésies D'Origine, en 2015, avait fait 2è au prix René Leynaud -

comme Poupou au Tour de France 1974 ;

que mon recueil de poésies De gras et de nerf, en 2018, a fait 3è au prix René Leynaud -

comme Poupou au Tour de France 1976 ;

et maintenant c'est mon roman Fast-food qui dévisse dans l'étape de montagne.

Et qui oublie carrément un tour, comme Poupou à Monaco en 1964.

C'est la vie.

Je remercie chaleureusement mes entraîneurs et mes sponsors.

Je suis en vie.

Je n'ai pas dit mon dernier mot.

Poupou non plus.

 

 

23/10/2018

Book club des 5 reporté !

Ladies & gents,

 

Le club du livre qui devait se tenir au MOB HOTEL le 29 octobre est reporté à une date inconnue.

On vous tiendra au courant.

Bisou.