Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2019

Et à part ça, le boulot, ça va ?

Deux ans que je suis engagé dans une course au finish avec Gros Truc en Prose (GTP) : joyeux anniversaire !

Deux ans que je trouille comme un gosse et que j’accroche mon souffle aux pots d’échappements.

Mon GTP n’a pas de jambes. À vrai dire, il a rarement un corps.

Il vit sous la forme d’un fichier numérique dans certains serveurs de la Silicon Valley, voilà – dans ces grands data centers où il fait plus chaud que sous l’aisselle d’un ours blanc.

Pourtant il court plus vite que moi.

Et il me nargue :

As-tu bouclé le chapitre 14, mon enfant ?

Comment, tu n’en es qu’au chapitre 17 ?

Et la scène de cul du 22 ?

Et l’entrée en scène des gendarmes ?

Et la description tant attendue des décorations florales de la fête ?

Magne-toi et rendez-vous au chapitre 33,

j’ai envie qu’on se mette sur la gueule !

Mon GTP a battu des records d’amaigrissement : moins 70 pages en trois semaines.

Forcément, ça allège.

Il a largué en sus une bonne cinquantaine de personnages secondaires.

Les plats, il a dit. Les transparents.

Ceux qui n’étaient là que pour avoir un blaze.

Quant à moi je fais ce que je peux, mais avec l’obésité galopante de l’écrivain, voyez-vous.

Assis, le ventre qui m’arrive à mi-cuisse.

Et la chassie dans les yeux. Et les croûtes.

Je ne m’avoue pas vaincu.

Mais mon GTP a un avantage : il court en ligne droite.

Moi, je passe mon temps à aller et venir entre le chapitre 12 et le chapitre 24, à sauter du chapitre 30 au chapitre 17, puis encore une fois ça ne va pas, je retourne à la case départ.

Que devenez-vous, personnages secondaires ?

Parfois je me le demande.

Je ne vous ai pas effacés : vous vivez dans un document Word à part, intitulé « Personnages Tenner ».

Est-ce que vous vous tenez chaud ?

Est-ce que vous vous faites une raison ?

Est-ce que là où je vous ai mis, vous avez enfin réussi à vous mettre d’accord ?

(Ils ne répondent pas. J’ai peur qu’ils fassent la gueule.)

Et toi, mon GTP, qui es-tu ?

Une espèce de western ?

Une tentative foireuse pour faire tenir les grandes plaines et leur rapport bizarre aux étrangers et à la religion entre deux collines de la Drôme ?

Le truc le plus fabriqué, et paradoxalement le plus personnel que j’ai jamais écrit ?

Une réécriture de La Zizanie ou de n’importe quel tome d’Astérix où volent les poissons, les enclumes ?

Une possible suite à la chanson Gigi l’amoroso ?

Une vengeance de plus contre les terrains de cross et les abribus ?

 

11/05/2019

Journée d'Inauguration de La Librairie La Madeleine le samedi 18 mai

librairie la madeleine,lecture,year of the earth dog

 

Ladies & gents,

 

Le samedi 18 mai 2019, la toute nouvelle librairie La Madeleine fait sa journée de lancement, et j'ai le plaisir d'en faire partie.

 

Gros programme :

 

10h00 : Animation enfants "Laisse ton empreinte sur la table !" (atelier peinture à doigts) - Sur réservation (sur place, par mail ou par téléphone) dans la limite des places de mains disponibles


14h00 : Fresques en live. Les artistes Florent Rib et Olivier Pelletier nous font le plaisir de venir peindre sur nos murs. A ne pas rater


17h00 : Jazzpoétique boysband - Lecture-concert avec Paco Girerd (contrebasse) et Mézigues (lecture)


18h00 : moment échange & dédicace de mes ouvrages poétiques et de mon dernier roman Fast-Food aux Éditions Buchet/Chastel


20h00 : Concert des excellents Year of the Earth Dog

 

Et  ce programme se tiendra donc 16 rue de la Madeleine, 69 007 Lyon,

C'est à dire entre l'église du même nom (en cas d'urgence spirituelle)

et la caserne des pompiers (pour tout autre cas d'urgence)

 

Viendez !

 

19/03/2019

Table ronde poésie à Clermont avec Hélène Lanscotte et Jean-Baptiste Cabaud

L’image contient peut-être : 1 personne

(Photo : Christine Guillouet)

 

Oyez, oyez !

Le samedi 23 mars 2019, j'aurai le plaisir de lire et de causer poème et mise en voix du, avec Hélène Lanscotte et Jean-Baptiste Cabaud dans le cadre de la semaine de la poésie de Clermont-Ferrand.

Infos pratiques :

18 h salle Georges Conchon

Rue Léo Lagrange, 63000 Clermont-Ferrand

Programme complet ici.

Ou ici.

Merci à Sophie Brunet et à tous les organisateurs, les visibles, les invisibles, les bénévoles, ceux qui portent des chapeaux, ceux qui beurrent des toasts et ceux qui font des quiches !

Viendez !