Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2013

Considérations

on va tous crever

on va tous crever

on va tous crever parce que je déteste plus le type avec lequel j'ai eu des mots au bureau de tabac pour une question de priorité que mes Présidents de la République présents et passés

on va tous crever

parce qu'en quatre Présidents de la République de mon vivant le seul pour qui j'ai voté est le seul que je n'arrive absolument pas à imaginer en train de faire l'amour

on va tous crever 

on va tous crever parce qu'on est vendredi qu'il fait moche que Chômage me paraît être le seul nom de Dieu encore valable

on va tous crever parce que j'ai un bouquin à écrire et que je ne sais pas ce qui va gagner en moi du besoin de poésie du besoin de soleil du besoin de 

faire l'amour

on va tous crever

parce que même en s'y mettant maintenant

aucun Président de la République passé ou présent n'aura le temps de faire l'amour

à chacun de ses électeurs

au soleil

en lui récitant de la poésie


17/04/2013

Merci Margaret

 

remerciements,bobo bien-pensant,troisième guerre mondiale,misère molle,espoir

je sais

je retarde

ça m'a pris une bonne semaine pour bien mâcher

c'était de la viande coriace

tout le monde le savait

 

mais a-t-on déjà vu un cadavre

avec une pareille gueule d'époque

 

Ô Margaret

au nom de tout ce qui crève et qui hait dans cette époque à trop de travailleurs et pas assez de papes

je dois te dire


MERCI


au moment où il y en avait 

qui avaient suffisamment peu d'imagination pour gravir des montagnes ou partir dans le grand Nord en solitaire

toi

tu mettais la faim le froid l'angoisse les craquelures des lèvres et des mains

à la portée de tout bon travailleur inscrit au registre

 

et

quand ça rigolait à l'ouest du rideau en exhibant ses géraniumes et sa deuxième voiture

toi

tu créais des héros à pile ou face 

entre crever ou fonder un groupe de rock

 

et

alors qu'il y en avait d'assez nostalgico-cuculs 

pour enterrer les grandes épopées du XXè siècle 

dans des romans historiques

toi

tu te battais pour que les vrais héros chiliens aient une sépulture décente

 

bon 

on ne va pas se mentir

il y avait un certain conformisme à mourir au printemps 2013

quand on avait eu sa gueule

attestée par mille et mille feuilles de chou

mais toi

même à ce moment-là tu es arrivée à ne créer rien d'unanime

à faire résonner le fond de haine qui sommeille en chacun de nous

au moment précis où on désespérait

d'être encore capables de ressentir

quelque chose de fort

 

c'est encore un exploit

à reporter 

dans tes oeuvres complètes


24/03/2013

Dimanche après l'autre

moi et ma gueule de bois

on a fini par devenir potes

on a des longs dimanches comme ça

oeil efface trois lignes du Deutéronome

cerveau boit sa propre substance

et foie crie je suis là je suis là


moi et ma gueule de bois

on a la langueur romantique

on vit dans un poème

on attend les anges du dimanche soir

emmitouflés d'angoisse

et l'insomnie


moi et ma gueule de bois 

pot de colle entre les matous

peau de gueule peau de bois collée à tous les trous

on veut tout

la pesanteur des membres

les fantômes ricaneurs

la fin de la douleur

on descend si bas parfois

qui je me demande où j'ai pu mériter

une telle promesse de bonheur


gueule de bois

ma copine

on ira demain tout astiquer

recoller les morceaux de tout et de nous-mêmes

se faire pardonner

ma gueule de bois 

miracle au bout de la semaine

je t'aime