Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2016

Respecter

respecter l'écosystème

c'est aussi respecter les bactéries qui développent leur civilisation au fond du lavabo de la salle de bains, mon amour.

c'est aussi respecter le virus de la grippe,

particulièrement violent de son désir de vivre cette année,

cette année particulièrement, sur ce canapé,

dans ton estomac, tes intestins, tes poumons.

voilà ce qui sera clair quand on accèdera à la sagesse et qu'on en terminera avec ce mode de vie.

voilà ce que ne diront plus les écolos gentiment empaillés au gouvernement.

 

06/02/2016

Pas dire qu'il puait

je voulais pas dire dingue

je voulais dire que ce type doit être roi

manager comptable responsable marketing dans une région très lointaine

de notre cortex cérébral commun

je voulais dire

que je sais quelque chose sur lui :

il a gros

il a énorme

et c'est quelque part du côté des poumons

 

bien sûr il l'a déjà fait comme ça d'insulter des personnes et des biens que

lui seul apparemment peut voir mais

au moment où ça le prend

au fond vers les ordinateurs

il a quand même cette illusion — c'est pour ça que je l'aime —

que c'est quelque chose

comme une bétonnière

que ça tourne, que ça macère, que ça fait un boucan

à arrache un haussement de paupière aux vieux qui lisent le Progrès et le Figaro dans la salle périos

mais qu'il suffit de mettre assez de coups de pelle et qu'on peut

vider

 

après, bien sûr

il se sent tout con

avec sa sueur seule pour témoigner du fait qu'il est

concret et repérable par les services sociaux

(je voulais pas dire con je voulais dire Napoléon ou Alexandre dans une

région de notre mauvaise gueule de bois commune très éloignée des isoloirs)

 

moi travailleuse du verbe

rabatteuse de salive

vendeuse de postillons

je voulais pas dire qu'il puait

 

je voulais dire je ne saurais jamais dire à quel point

être dans un lieu public entre nos gueules publiques de gens publics

est toujours riche d'imprévus et de possibilités

société Grande Narine 

il y a un temps pour s'emmerder et un temps pour ramasser les morceaux

certains jours j'en chialerais de reconnaissance

 

29/01/2016

A toutes fins utiles

... à cinquante ans le type

avait toujours l'air aussi smicard

smicard du dernier degré je veux dire — smicard

avec pension alimentaire — il disait

pas de regrets c'est vrai je me suis beaucoup donné

au roman mais pour ce qui est de la poésie

je me suis

toujours vendu j'en ai

toujours tiré bénéfice d'une manière ou d'un autre

c'est vrai qu'à cinquante ans le type

avait quand même l'air d'avoir un peu moins mal au bide...