Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2013

Le Grand Pourquoi

Il y a des gens qui se lèvent le matin et qui existent. Comme ça, naturellement, sans substances narcotiques et sans se demander à quel titre ni au nom de quoi. Il y a des gens qui se font couler une cafetière sans avoir un petit Liebniz dans la tête qui fait du trampoline en battant des mains et qui crie à tue-tête - Hein, pourquoi ? Pourquoi ? 

Il y a des gens qui n'écrivent pas.

Il y a des gens qui croisent des miroirs sans se demander ce que valent ce bide ce début de calvitie du point de vue des molécules et du temps géologique. Il y a des gens, comme ça, qui se font fort d'avoir une image inversée, bien à eux, sans que la galerie d'ancêtres qui se trimballe avec se mette à clignoter au moment le moins opportun sur les trottoirs du monde. 

Il y a des gens qui n'écrivent pas.


Ah, étrangler le perroquet enfoui dans les tissus du cervelet et sa crise d'épilepsie, chaque soir, au moment du coucher. Vider la masse de pus qui somnole aux endroits stratégiques, voir s'il reste de l'humain derrière.

Et peut-être un jour, pourquoi pas, écrire vraiment.


06/03/2013

Monde

holland house.jpg

Pourquoi tu fais tout ça, dis 

Pourquoi tu t'obstines —

Est-ce que c'est pour que ce monde existe

Et qu'il ait raison d'exister 

 

Mais pourquoi ce monde alors

Pourquoi lui et pas un autre

Qu'est-ce que tu lui trouves


Est-ce qu'il a les yeux bleus

Est-ce qu'il a des gros seins

Ou alors 

Tu lui aurais prêté cent balles un soir de faiblesse — et tu en as la nostalgie

De tes cent balles


Regarde le travail

Admire la casse

Tu l'aimes vraiment ta petite dévaluation

Tu la prends dans tes bras tu lui dis

Je t'aime ne t'en fais pas je reste ici je te caresse les cheveux

Tu l'appelles Ma Vie tu dis je dois la vivre tu dis

Pas qu'elle soit particulièrement brillante dans les vernissages

Mais je n'en ai pas d'autre

 

Est-ce que c'est des arguments

Ça 

 



21/02/2013

Grecs

Socrate,

Aristote

Zénon

Platon

Thalès

Parménide

Héraclite

Empédocle

 

Haute connerie

 

Eschyle

Euripide

Sophocle

Antisthène

Cratès

Diogène Ouaf-ouaf

Diogène Laërce

Aristophane

 

Très haute connerie

très très haute connerie

 

Socrate & les questions à la CON

dont il bassinait ses CONcitoyens

à les harceler

putain moi aussi à leur place j'aurais requis la peine capitale

que de blabla

 

la suprême élégance c'est peut-être ça, crever

pour un système délirant rococo illogique même

mais qui finit par faire bouffer des thèses de doctorat à des milliers de bibliothèques universitaires avides de par le monde

 

parce que la plus haute connerie poétique

&

la plus haute connerie philosophique

à une

certaine fréquence

produisent

le même

bruit

de gravier

dans une boîte

de conserve vide

 

ce blabla cette encre versée cette prétention des embaumeurs agrégés sur les fossiles de nos douleurs

en définitive on ne vit

que de ça