Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2016

Nous, prédident (extrait)

Maintenant

nous sommes trois — moi, le président,

et cette main tendue entre nous deux.

 

C'est la sienne.

Ce n'est pas une métaphore.

C'est une main.

 

D'ici elle n'a pas l'air si grosse que ça.

 

Lui il a l'air à peu près tout autour sauf au bout de cette main.

 

Ma main est encore moite de cette main-là

et plus vivante que d'habitude — vivante

des milliards de bactéries des milliers de mains qu'il a serrées depuis ce matin.

 

Les bactéries sont des êtres vivants.

On ne tient jamais assez compte des êtres vivants.

Les êtres vivants ont droit à leur dignité.

Ils ont droit à des mains confortables.

 

Maintenant nous sommes trois et cette main et son président me regardent avec une bienveillance infinie.

Je les regarde et

j'ai peur — trois c'est le nombre nécessaire et suffisant pour construire une minorité.

 

 

 

22/03/2016

C'est pas pour faire chier le monde avec mon chauvinisme stéphanois...

Polar.png

 

...mais est-ce que je suis le seul à avoir remarqué que le visuel de Quai du polar 2016 avait été plagié par anticipation par Bernard Lavilliers...

 

Nanard2.png

 

...dès 2004 ?...

 

 

...enfin d'dis ça comme ça, moi...

 

27/02/2016

Un an de plus

t'es vieux quand même tes vieux ont décidé d'arrêter de compter

le temps passé depuis la dernière fois qu'ils t'ont vu sortir d'une chose gluante

qu'on appelle communément l'amour

 

t'es vieux

quand tu te rends compte que si on y réfléchit bien

à l'échelle du temps géologique

tu vas bientôt crever

 

t'es vieux quand tu en arrives à te dire qu'en fait

la poésie c'est jamais que le tuning de ceux qui n'ont pas le permis ni l'accent du Nord

 

et que si ça se trouve

c'est même pas une catastrophe