Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2016

Astiquer (reportage)

j'ai été en reportage

j'ai bien regardé autour de moi

il y a toujours des gens qui se permettent d'acheter des bouts de terrain

d'y faire creuser la terre

d'y mettre des murs, une porte, un garage, et un toit

de ceindre le tout d'un beau mur de deux mètres de haut

et de creuser une piscine au milieu

tout en vous assurant

les cacahuètes à la main

qu'ils ont perdu leurs glaïeuls la faute à la gelée de mars

qu'ils sont toujours de gauche

mais que vous ne trouverez pas de meilleur rosé à trente kilomètre à la ronde

si si je vous assure

il y a encore des gens pour vous raconter comment ils ont fait Mao après les œuvres chrétiennes

et qui tous les dimanches

astiquent leur bagnole

aussi amoureusement qu'ils astiquent leur flingue

 

19/08/2016

La France coupée en deux

chez moi on appelle ça une pluie d'étoiles filantes

ici on dit une chocolatine

 

chez moi on appelle ça une gueule de bois au réveil

ici on dit une chocolatine

 

chez moi on appelle ça un vieux en slip qui se caresse

ici on dit une chocolatine

 

chez moi on appelle ça une trace de frein

ici on dit une chocolatine

 

chez moi on appelle ça un parasite du cuir chevelu

ici on dit une chocolatine

 

chez moi on appelle ça une double-anale

ici on dit une chocolatine

 

chez moi on appelle ça un amour destructeur

ici on dit une chocolatine

 

chez moi on appelle ça la pire année pour la France depuis 62

ici on dit une chocolatine

 

chez moi on appelle ça un cancer généralisé

ici on dit une chocolatine

 

chez moi on appelle ça tu feras mieux la prochaine fois

ici

on dit

une chocolatine.

 

10/08/2016

En matant la tortue de Madagascar

en matant la tortue de Madagascar

j'ai compris qu'il n'y a qu'une chose qui soit impossible dans une maison avec piscine : moi

le ciel — plutôt dans les bleus, merci

le chlore — ça pique mais ça va

le barbecue —

le rosé —

le covoit dans les jambes qui fourmille dans le grésillement des chipos —

la bedaine fera son chemin, ça va

 

en matant la tortue de Madagascar

j'ai compris qu'il n'y avait pas vraiment

de quoi s'en faire

quand on est une tortue de Madagascar —

en 42 elle a bouffé une feuille de salade

en 58 elle s'est enterrée dès le mois d'octobre

en 62 elle s'est relogée elle-même dans sa carapace

et depuis elle

bouffe un radis de temps en temps

et pour le reste

ne voit pas bien de quoi on parle

(ni la nouvelle chanson française

ni les grosses chaleurs

ni les attentats...)

de toute façon elle vous encule

elle a deux cent millions d'années en tant qu'espèce

et

ce n'est pas une question de valeurs républicaines

ni même de préservation de votre capital solaire :

Madagascar c'est

loin une vie c'est

long

et ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'avenir et pas l'ombre d'un mâle à des milliers de kilomètres qu'il faut s'empêcher de

pondre.