Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2013

La Terre vue du slip

Terre vue du slip.jpg

 


Oubliez le caleçon long.

Oubliez le jog strap.

Oubliez le boxer, ce pauvre essai de compromis entre poils qui dépassent et échangrure qui bâille.

Vous ne l'auriez pas cru, Samantha Barendson et Macana l'ont fait : le kangourou reprend du service !

Un slip, ça paraît étroit, mais celui-ci suffit à contenir Samantha Barendson, Béatrice Brérot, Yve Bressande, moi, Cédrik Danielsson, Bernard Deglet, Michaël Glück, Frédérick Houdaer, Nicolas Le Breton, Armand Le Poête, Melchior Liboà, Thomas Pourchayre, Dominique Quélen, Thierry Rat, Michel Reynaud, Pierre Soletti, Thomas Vinau, Claude Yvroud pour les textes, et les illustrations de Melchior Liboà, Emilie Alenda, Guillermo Marti Ceballos, Philippe Perrier.

Pour le commander, c'est ici.

 

02/09/2013

Microbe n°79

Microbe 79.jpg

 

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas à la vitalité et au talent rédactionnel d'Eric Dejaeger que je dois dédier mes premiers-nés mes boeufs gras, car il a passé la main à Jean-Jacques Nuel (voir lien ci-contre) pour le nouveau numéro de la plus grande revue de poésie qui tient dans une poche arrière de jean slim. 

Et l'ami Jean-Jacques a soigné son bouquet :

Stéphane Beau, Christian Chavassieux, Christian Cottet-Emard, Roland Counard, mézigues, Bernard Deglet, Christian Degoutte, Fabrice Farre, Jean-Marc Flahaut, Alain Helissen, Frédérick Houdaer, Hervé Merlot, Paola Pigani, Stéphane Prat, Pascal Pratz, Marlène Tissot.

Illustrations : Nicole Vidal-Chich.

Ne voyez surtout pas ce post comme une incitation au jean slim.


PS : Réflexion faite, je vais quand même égorger une chèvre en l'honneur d'Eric Dejaeger. Il vient de faire une gentille critique de mon recueil de poèmes...


04/08/2013

Et sinon ?

François-Xavier Farine, sur son blog Poebzine, vient de poster la première critique de mon recueil Mon vrai boulot, à lire ici.

Je ne le connais pas, c'est dire si l'encouragement est agréable.

(Pour ceusses qui découvriraient ce blog à l'instant, le recueil en question ressemble à ça :

couv1_Minuscule.jpg

 

, et pour les nostalgiques des tripatouillages sur les gondoles des libraires, la quatrième de couverture :


couv4_Minuscule.jpg

 

Publié au Pédalo ivre, 99 pages.

Peut être acquis ici pour le prix de quatre demis (1).)



(1) Chez les derniers bistrotiers honnêtes, évidemment.