Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2014

Un coup de pouce de Jérôme Leroy

... et au moment le plus intrinsèquement dépressif de l'année, un type que je respecte, Jérôme Leroy, a la gentillesse de donner un coup de pouce à mon livre Mon Vrai boulot.

Merci à lui, et pour ceusses qui s'intéressent à ma petite plume, n'hésitez pas à allumer un cierge pour que mon éditeur gagne au loto de quoi le faire réimprimer, vu que comme on disait dans le Fast Food en cas de pénurie de sauce Big Tasty, "cette recette est actuellement victime de son succès"...

Et si vous ne croyez pas aux miracles, le mieux est encore de venir faire un tour à la soirée de soutien au Pédalo Ivre qui se tiendra le 6 décembre à la Maison des Passages (Lyon 5) :

Affiche2.jpg

Pour le prix d'un bouquin (10 euros), vous aurez la joie de repartir avec un bouquin, d'avoir fait vivre la création vivante, et d'avoir vu une chouette suite de performances et de concerts.

C'est vous qui voyez.

 

 

07/09/2013

Humeur du jour et un peu de pub

mon poème tarde à se montrer ce matin

a dû traîner en route

a dû couper son réveil

à l'heure qu'il est 

s'étire sûrement dans des remugles de mauvais vin


[...]


viens par ici

fais voir tes fesses que je te colle mes huissiers

ah mais

on a un contrat tous les deux

je t'extirpe de ton néant amniotique

et toi

tu me permets de vivre un jour de plus


[...]


si ça se précise

ma journée deviendra le sosie

d'une zone commerciale

en bordure d'autoroute

 

 

Poème extrait de Mon Vrai boulot, éditions du Pédalo ivre.

04/08/2013

Et sinon ?

François-Xavier Farine, sur son blog Poebzine, vient de poster la première critique de mon recueil Mon vrai boulot, à lire ici.

Je ne le connais pas, c'est dire si l'encouragement est agréable.

(Pour ceusses qui découvriraient ce blog à l'instant, le recueil en question ressemble à ça :

couv1_Minuscule.jpg

 

, et pour les nostalgiques des tripatouillages sur les gondoles des libraires, la quatrième de couverture :


couv4_Minuscule.jpg

 

Publié au Pédalo ivre, 99 pages.

Peut être acquis ici pour le prix de quatre demis (1).)



(1) Chez les derniers bistrotiers honnêtes, évidemment.