Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2018

Et l'année s'avance comme si elle avat que ça à foutre

voici venir le temps où l'homme

(le

poète, le

gros, ce

plouc de Stéphanois

appelez-le comme vous voulez)

soudain se rend compte

qu'il est trop vieux pour s'engager dans la Légion Étrangère.

Pas que l'expérience du feu

lui manque - il sait

qu'aucune balle n'est plus irrésolue

qu'un nourrisson avec bronchiolite

ayant la dalle.

Mais quand même.

Il aurait pu apprendre la langue.

Il aurait pu apprendre

à marcher à 88 bpm

ni plus, ni moins -

tous les poils de sa barbe

au garde-à-vous

devant les jeunes filles ébahies.

 

 

Écrire un commentaire