Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2017

Du chaud please

Les grandes orgues nous fatiguent.

Les grosses émotions nous sinistrent.

Voici l'amour, dit-il.

Donnez-nous un déambulateur.

Recueillez notre bave au creux de notre main.

Le sommeil a de l'avenir, voilà notre avis.

Plus que le sexe.

Plus que l'héroïsme prolétarien.

Plus que Dieu.

C'est tout ce que j'avais à dire.

 

Écrire un commentaire