Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2017

LE DOUZE OCTOBRE EST LA DATE D'ANNIVERSAIRE DU TYPE QUI M'A APPRIS À FUMER DES JOINTS ET À JOUER DE LA GUITARE, ÇA ME SEMBLAIT ASSEZ IMPORTANT POUR VOUS EN FAIRE PART

gloire au gosse perturbé celui qui à douze ans nous apprit à

fumer

et à jouer Come as you are à la guitare

pour avaler il fallait

accomplir ce simulacre de suffocation

imagine qu'on te prend en flagHHHHHHHH !... Y a papa !

pour pas vomir il fallait avoir les couilles

mais t'inquiète pas les couilles c'est le temps c'est l'habitude

cet été-là

fut aussi celui où on s'est battu à mort pour une histoire de Megadrive

 

gloire aux papas Front National maravant les mamans communistes

gloire et sang et poudre et pus

aux frigos vides qui dévident les caïds en devenir chez les fils de notables

pour y trouver ce qu'ils croient être de la stabilité

 

fumer

monter sur les toits

faire le mur et mettre un traversin sous le drap

autant de trucs à honorer les Spartiates et leurs rites de passage

— les rites c'était lui, les mots comme Spartiates, c'était moi —

mais quand je voulais bien arrêter de ramener ma science une demi-heure

on allait aux HLM

il m'introduisait à l'aristocratie

 

il y avait là tous les habitués du conseil de discipline

et même des filles — des vraies, des sans surpoids qui se foutaient d'être vétérinaires

j'en étais conscient

il lui fallait un gros à lunettes pour faire rebondir ses vannes

mais

des avortons bancroches dans mon genre il y en avait plein

mais c'est moi qu'il avait choisi

quelle qu'en ait pu être

la raison

 

Commentaires

...chantons les héros inconnus...

Écrit par : Heptanes Fraxion | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

Absolument d'accord. Mais en l'occurrence, le type dont je parle a une petite notoriété stéphanoise comme chanteur de reggae.

Écrit par : Greg | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire